L'endométriose

Etre une femme n’est pas toujours facile, et pour environ 10% d’entre nous, l’endométriose nous le rappelle tous les mois. L’endométriose est souvent synonyme de fortes douleurs abdominales au moment des règles.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie chronique qui touche les femmes. L’endomètre est la muqueuse de l’utérus. Lors du cycle, l’endomètre s’épaissit afin de se préparer à recevoir l’embryon. Au moment des règles, l’endomètre desquame provoquant des saignements.
On parle d’endométriose lorsque certaines cellules endométriales se retrouvent en dehors de la cavité utérine. Ces cellules endométriales restent sensibles aux hormones du cycle. Au moment des règles, elles vont donc être à l’origine de saignements qui ne pourront pas s’écouler.
Voici pour la description générale de l’endométriose. Les cellules endométriales peuvent coloniser de nombreux organes, le type d’endométriose peut donc varier d’une femme à l’autre. Les tissus qui sont colonisés par les cellules endométriales sont par exemple :

  • La vessie
  • Les ovaires
  • Le péritoine
  • Le rectum
  • L’instetin grêle
  • Les ligaments utérins
  • La plèvre

Les symptômes de l’endométriose

L’endométriose se manifeste par des symptômes variables d’une femme à l’autre.
Le symptôme le plus fréquent est des douleurs au bas ventre.
Les autres symptômes sont des règles irrégulières, des douleurs à la selle, à la mixion, lors des rapports sexuels, des règles abondantes.

Les causes de l’endométriose

Lors des règles, certaines cellules endométriales au lieu d’être expulsées vont remonter le long des trompes de fallope et se retrouver dans la cavité ventrale. Même si ces mécanismes de l’endométriose sont compris, leurs causes nous sont encore inconnues. Certains facteurs de risque ont été identifiés, mais nous ne savons pourquoi une femme développe une endométriose et pas une autre.
Voici une liste non exhaustive de ces facteurs de risque :

  • Des règles longues
  • Des règles précoces, c’est-à-dire des premières règles à un âge jeune.
  • Des cycles courts
  • Des femmes qui n’ont pas eu d’enfants ou peu d’enfants

Des femmes ayant subi des opérations gynécologiques.

Tomber enceinte lorsque l’on a de l’endométriose ?

Les cellules endométriales qui recouvrent l’ovaire peuvent empêcher l’expulsion de l’ovule, elles peuvent aussi empêcher l’ovule d’entrer dans les trompes de Fallope. L’endométriose peut donc être une cause d’infertilité. C’est lors d’un bilan de fertilité que de nombreuses femmes découvrent leur endométriose.

Comment traiter l’endométriose ?

Il existe différents traitements contre l’endométriose. Certains vont permettre de soulager la douleur, d’autres vont s’atteler à traiter la maladie de manière définitive. Votre gynécologue pourra vous guider pour trouver le traitement qui vous convient.

Avec la ménopause et la fin des cycles menstruels, l’endométriose et ses symptômes disparaissent.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire