Le syndrome prémenstruel

Pour nous les femmes, les règles s’annoncent souvent par une série de symptômes physiques et ou psychologiques. En effet, de 20 à 50% des femmes en âge de procréer seraient concernées régulièrement par le syndrome prémenstruel et plus de 75% d’entre elles auraient déjà éprouvées ce syndrôme.

Qu’est-ce que le syndrome prémenstruel ?

Il survient 2 à 7 jours avant le début les règles et finit juste avant les règles ou quelques heures après le début des règles. Il se traduit par des symptômes physiques ou psychiques variables d’une femme à l’autre.

Les causes du syndrome prémenstruel

Les causes du syndrome prémenstruelles sont mal comprises. Mais, comme souvent chez nous les femmes, ce sont les hormones qui sont pointées du doigt. En effet, à la fin du cycle la progestérone chute et les œstrogènes sont déjà à de faibles niveaux. Ces hormones ou leur absence agissent à la fois sur le corps et le cerveau. De faibles niveaux de sérotonine pourraient aussi expliquer les symptômes psychiques.

Les symptômes du syndrome prémenstruel

Il y a de nombreux symptômes associés au syndrome prémenstruel. Chaque femme peut éprouver des symptômes différents. En voici, une liste non exhaustive :

  • Des crampes abdominales
  • Bouffées de chaleur
  • Palpitations
  • Fatigue intense
  • Troubles du sommeil
  • Gonflement et douleur des seins
  • Mal de dos
  • Gonflement des mains, des pieds, des chevilles
  • Maux de tête
  • Migraines
  • Sautes d’humeur
  • Irritabilité
  • Etat dépressif

Chez certaines femmes, ces symptômes peuvent être sévères. Nous vous conseillons d’en parler à votre médecin si tel est le cas.

Prévenir le syndrome prémenstruel

Les conseils pour prévenir le syndrome prémenstruel sont ceux d’une bonne hygiène de vie.

Mangez équilibré avec suffisammet de fibres, évitez le sucre, les aliments riches en calcium peuvent aider.
Hydratez-vous bien,

Evitez la caféine, dormez suffisamment et reposez-vous.

Pratiquez une activité sportive régulière tout au lon du mois. En renforçant votre état physique général, l’exercice physique aide à limiter les symptômes.

Les femmes étant toutes différentes, trouvez l’hygiène qui vous correspond.

Certains médicaments peuvent traiter les symptômes, parlez-en à votre médecin.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire